En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Prise en charge financière

Financements possibles :

Sécurité sociale :

Il n'y a aucune prise en charge de la Sécurité sociale.

Dans certains cas très particuliers, une autorisation de financement par la caisse d'assurance maladie, dans le cadre du fonds d'action sociale ou de prestations extralégales.

Comité d'entreprise :

Contacter le service d'action sociale, pour les soins dits "coûteux" car non remboursés.

Caisse de retraite :

Certaines caisses de retraite choisissent de financer des actes ou des évaluations en ergothérapie pour leurs sociétaires retraités, dans le cadre de la prévention et pour favoriser le maintien à domicile et son aménagement.

Assurance privée :

Certaines assurances ont des fonds dans le cadre de leur service d'action sociale. D'autres proposent des contrats "dépendance" avec souscription de cotisations, permettant d'avoir accès à un fond monétaire ou capital.

Allocations :

Différents organismes proposent des prestations qui peuvent permettre de financer tout ou partie du devis de votre ergothérapeute.

ANAH : propose des allocations pour l'amélioration de l'habitat, spécifiquement dans le cadre d'un aménagement pour le handicap.

APA : pour les personnes âgées.

AEEH : allocation éducation enfant handicapé (MDPH).

PCH : prestation de compensation du handicap (MDPH)

Mutuelles : certaines prévoient un forfait ou une prestation pour des séances d'ergothérapie. Certaines mutuelles ont des fonds dans le cadre de leur service d'action sociale.